Présentation

« Tom, l’ingénieur au service du pêcheur »

Tom Baits est une entreprise qui conçoit et fabrique des appâts pour la pêche de la carpe. Créée en 2016, Tom Baits® est née de la passion de son concepteur, Thomas Martié, pour la pêche et la fabrication d’appâts. Depuis l’âge de cinq ans, Thomas a toujours essayé de comprendre le comportement et la vie du poisson afin d’augmenter le nombre et la qualité de ses prises. Ingénieur agronome, il s’est spécialisé dans la nutrition piscicole (https://fr.linkedin.com/in/thomasmartie). Cette spécialisation et ses compétences pluridisciplinaires lui permettent de formuler des appâts répondant à des critères de qualité, de digestibilité et d’attractivité. Ses connaissances apportent de véritables valeurs ajoutées à la formulation d’appâts performants. Les appâts sont étudiés afin de séduire les carpes et non pas le nez du carpiste.

La qualité et la fraîcheur sont des éléments importants dans notre fabrication. L’entreprise travaille avec les meilleures matières premières existantes sur le marché provenant pour la plupart de fournisseurs français.

Nos produits sont fabriqués artisanalement dans notre atelier sur la commune de Buzançais dans l’Indre (région Centre). L’atelier est aux normes sanitaires en vigueur et est visible depuis le magasin. 100% des appâts que nous proposons sont issus de notre fabrication artisanale.

Tom Baits® a fédéré une team de consultants et fiedltesteurs autour de valeurs communes : éthique, qualité et amélioration continue des produits. Notre équipe de passionnés peuvent vous guider selon vos goûts, vos terrains de jeu et les saisons auxquelles vous pratiquez.

Thomas 1ière carpe Saint Cassien

1995

Thomas Martié carpe Peyrorade

2011

Thomas Martié carpe saint cassien

2013

Thomas Martié carpe record

2018

La Team Tom Baits

Les consultants

Teo Dufourcq

Né en 1997, habite à Arbigny (01)

Je suis originaire de Seine-Maritime et habite maintenant dans le magnifique département de l'Ain. Étant maraîcher, je profite du moindre moment de libre pour me rendre au bord de l'eau, histoire de souffler un peu et taquiner dame carpe.

J'affectionne tout particulièrement la pêche en rivière pour le côté sauvage, calme mais aussi car pour la plupart du temps, on ne connaît pas le cheptel, une surprise est vite arrivée... Cependant, je ne me limite pas à celle-ci, j'aime autant passer 48h sur une gravière, un lac de barrage que faire un coup du soir très bref.

Dans ma façon de procéder je suis très simple, je préfère passer mon temps à observer ce qu'il se passe sur l'eau plutôt qu'à tenter de confectionner des montages plus complexes les uns que les autres, du costaud, que ce soit péchant en toutes circonstances, et des appâts en lesquels on a entièrement confiance. C'est tout ce dont on a besoin pour réussir à les glisser dans l'épuisette !

Dans la large gamme des bouillettes Tombaits, mes favorites sont les Extrêmes Thon pour la régularité des touches qu'elles me procurent à longueur d'année et aussi pour leur faible coût qui me permet ainsi d'amorcer le plus souvent mes postes à l'avance !

Damien Rivoire

Né en 1986, habite en Isère (38)

Damien Rivoire

J'ai commencé la pêche peu de temps après avoir su marcher ! J'ai débuté avec mon père et mon grand-père avec une canne au coup sur des petites gravières et rivières proches de notre domicile. J’ai commencé la pêche à la carpe en 1996.

La pêche est pour moi plus qu’une passion. D’une part, j’aime être au bord de l’eau, être dans la nature, cela me procure un sentiment de tranquillité et d’apaisement : J’évacue tous les soucis du quotidien. D’autre part, j’aime ce poisson qu’est la carpe, c’est un poisson lourd et combatif.

J’aime les traquer, trouver les lieux où elles s’aliment et me questionner pour trouver des solutions qui déclencheront les touches ou en augmenteront le nombre. Je suis particulièrement intéressé par la difficulté de prendre de gros sujets. J’aime cette poussée d’adrénaline quand j’entends mon détecteur s’emballer ou quand je vois cette grosse masse apparaître en surface. Quel bonheur de mettre une grosse carpe dans l’épuisette !

Je suis un pêcheur assez solitaire bien que j’apprécie de temps en temps la pêche avec des amis. J'ai passé de nombreuses années à arpenter les berges avec Thomas avant qu'il déménage loin de chez moi dans l’Indre pour son travail.

J'affectionne beaucoup les pêches de 48h. Après une semaine de boulot, cela fait du bien de pêcher et de se détendre le temps d’un weekend! J’aime aussi les parties de stalking où il faut traquer les poissons. Quelques heures suffisent parfois !

J'ai une forte préférence pour le domaine public. Les gravières, rivières, fleuves sont mes terrains de jeu favoris. J’aime les eaux courantes car elles réservent des belles surprises!

J'adore les pêches hard comme la pêche d’obstacle, frein serré ou la pêche en téléphériques. Je ne me cantonne pas aux spots que j’ai devant moi, je vais chercher les poissons là où ils sont, même si ce n’est pas accessible directement du bord !

Depuis 2015, je pêche également depuis mon bateau. Cette pêche me procure le sentiment d'être seul au monde au milieu de nulle part, sentiment que j’adore.

Je ne suis pas adepte des montages super techniques, je pêche simple mais ultra costaud.

A la pêche, je passe beaucoup de temps à scruter l'eau et à essayer de voir la moindre activité qui pourrait trahir la présence de nos chères compagnes de jeu. Ma ligne de conduite: la persévérance finit toujours par payer

Ma bille préférée dans la gamme est l’Epice, je la sors dans 95% de mes pêches. C'est pour moi la bille la plus passe partout et qui fonctionne en toute saison. Je l’accompagne souvent d'un pop-up, une arme redoutable pour moi. En parlant des pop-up, j’aime beaucoup le maïs doux qui m’a permis de prendre de très beaux sujets.

Jérome Bourgot

Né en 1981, habite à Lille (59)

Jerome Bourgot

Depuis tout petit, je suis passionné de pêche. J'ai d'abord fait mes gammes au coup et à l'anglaise mais aussi aux leurres en traquant toutes les espèces de poissons des canaux de ma région avec mes amis d'enfance.

Au départ, notre matériel était assez rudimentaire mais l'envie était là... J'ai très vite été attiré par la carpe pour sa beauté mais aussi pour les sensations qu'elle me procure lors du combat. A l'époque, je n'utilisais quasiment que du maïs doux directement esché sur l'hameçon puis, dans un article du Canard du pêcheur, j'ai découvert le "cheveu". Les bouillettes arrivaient doucement sur le marché mais nous n’étions pas convaincus par ce drôle d'appât. J'ai ensuite fait un long break lors de mon adolescence car j'avais d'autres préoccupations...

A l'âge de 22 ans, je me suis remis à la pêche à la carpe sérieusement et j'ai pu me procurer un matériel plus adapté. Depuis je n'ai cessé d'arpenter les berges.

J'ai une préférence pour la pêche en canal, mais j'aime aussi pratiquer les plans d'eau fédéraux de ma région. J'aime pêcher à la frappe et aussi déposer en bateau.

Parmi toutes les références de la gamme Tom Baits, ma bouillette favorite et sans hésitation la Ail Foie. Les bouillettes à base de foie, dont la réputation n'est plus à faire, sont de vrais aimants à gros poissons : elles diffusent parfaitement en eau froide, ce qui me permet de les utiliser toute l'année.

Dylan Lavalette

Né en 1997, habite dans la Creuse (23)

Dylan Lavalette

La passion de la pêche à la carpe me vient de mon père Je l’ai toujours accompagné au bord de l’eau, de jour comme de nuit. Il m’a permis de prendre ma première carpe à l’âge de 5 ans, sacré souvenir !

Cette passion s’explique pour plusieurs raisons : c’est un loisir qui se pratique dans la nature, au calme et qui me permet de me ressourcer. C’est également une recherche permanente pour essayer de comprendre le poisson et ainsi augmenter le nombre de touches. J’aime l’aventure et la découverte de nouvelles eaux. Je pêche souvent en bateau cabine qui me permet d’accéder à des spots impraticables du bord et qui me facilite les déplacements : d’où un sentiment de liberté totale. Plus qu’une passion, la pêche est pour moi un mode de vie, je ne passe pas une journée sans penser à la pêche.

J’affectionne beaucoup la pêche en lac de barrage, pour leur paysage mais surtout pour la superficie d’eau qu’ils représentent. J’aime aussi le fait qu’on ne sait pas sur quoi on va tomber !

Niveau appât, je commence généralement le début de saison avec les EGV jusqu’à ce que je sois embêté par les indésirables. Leur couleur claire contraste bien avec les eaux turbides que je rencontre en début de saison. Plus tard, je pars avec les Epices et les Main Lourdes. La première est très prenante, quel que soit le lieu où je pêche. Il en est de même de l’extrême thon mais cette dernière me permet d’amorcer généreusement. A la belle saison, je pêche généralement avec des gros diamètres. Lors des pêches en étang, je privilégie la Cassis, qui marche bien dans ces eaux acides et qui a une couleur vraiment chouette, pour moi ça fait la différence !

J’aime bien aussi pêcher au pop-up, mes préférées étant les Epices et les Ails Foies, l’une à une couleur pétante et l’autre, à l’inverse, une couleur naturelle et discrète.

Corentin Dago

Né en 1994, habite à Le Blanc (36).

Corentin Dago

Ma passion pour la pêche est assez lointaine. J'ai tout d'abord commencé par la pêche au coup et celle du carnassier. Par la suite, c’est un ami qui m'a transmis sa passion pour la carpe.

Cette passion est surtout centrée autour du partage au bord de l’eau et de la nature, cela permet de se ressourcer et de passer des moments conviviaux entre copains dont nous nous souviendrons longtemps.

J’ai commencé par des pêches au sein d'étangs privés et depuis plusieurs années, je me suis dirigé vers une pêche qui me passionne beaucoup plus, la pêche en eau libre, où l'on peut se retrouver seul face à la nature. J'ai troqué mes 13' pour des 10' voir même 6´ qui ne me quittent plus. J'ai également cette attirance pour la compétition, j’essaie, si possible de faire quelques enduros par an. J'ai aussi une passion pour la photo ainsi que la vidéo.

Je ne cherche pas à faire des monstres, c'est également pour cela que j'ai quitté le privé pour le public. Je suis à la recherche simplement de sensations fortes, de poissons atypiques et de bons moments au bord de l'eau avec les amis.

La gamme de bouillettes « TomBaits » est ultra complète avec sans cesse des nouveautés, mais je me concentre sur deux ou trois produits de la gamme. J’ai toujours eu une préférence pour le carné. A mon entrée dans la team, j’ai énormément pêché à l’Ail Foie. Aujourd’hui je peux qualifier cette bille de « sauve capot ». Je me dirige maintenant plus vers l’EGV et la TKR dans lesquelles j’ai une entière confiance lors de mes pêches.

Pierre Barbellion

Né en 1994, habite à Vatan (36)

Pierre Barbellion

J'ai commencé la pêche jeune avec un ancien de mon village. Je pêchais à la canne au coup et j’ai rapidement pris mes premières carpes. Depuis 2008, grâce à un copain carpiste, je me suis passionné pour la pêche la carpe. Cette passion me plait car elle me permet de découvrir des nouveaux lieux. J'aime les surprises que procure chaque touche. Pour moi tout poisson mérite une photo.

Mes pêches sont variées, que ce soit en plans d'eau privés ou en rivière. Les lacs de barrage sont mes eaux favorites. Je pêche aussi bien quelques heures que pendant des sessions d'une semaine. Je découvre chaque année de nouvelles régions pour enrichir mon album photos de paysages et renouveler mes ruses pour pêcher ces dames. Je fais des enduros, la compétition me procure encore plus d’adrénaline. J’aime aussi les moments entre amis au bord de l'eau pour le partage et la convivialité, ce qui pour moi, sont les maîtres mots de mes sessions au bord de l'eau. J’ai également la chance d’avoir une compagne qui me suit régulièrement dans toutes mes pêches et je la remercie pour cela.

Depuis 2018, je pêche avec les appâts Tom Baits. Pourquoi ? Tout simplement, car cette entreprise artisanale est dirigée par un passionné mais pas que : c’est un ingénieur agronome spécialisé dans la nutrition du poisson, une personne à l’écoute et attentive aux remontées d’informations. C’est pour cela qu’aujourd’hui je représente fièrement cette marque avec des produits 100% made in France.

Mes appâts favoris pour mes pêches sont les TKR (Thon Krill Robin Red) pour leur conception extrêmement carnée et leur pouvoir de diffusion avec l’huile de thon couplée à un émulsifiant. Je pêche aussi avec la Tiger Peanuts avec sa couleur naturelle et son odeur peu agressive, elle me permet de déjouer les poissons les plus méfiants. J’aime aussi toutes les pop up qui ont une flottaison époustouflante !

Kevin Haxaire

Né en 1990, habite dans le Loir et Cher (41)

J'ai debuté la pêche de la carpe à l'âge de 11 ans. Mon beau-père m'ayant fait découvrir la pêche très tôt je suis vite tombé addict de cette passion.

J'ai commencé avec du matériel très légé, avec peu de moyen mais la force de la passion m'a conforté dans l'investissement et la volonté pour cette passion

J'ai été membre d'une firme pendant 2 ans, par la suite j'ai pêché comme bon vouloir avec des appâts de différentes marques.

En restant tout de même sur de l'artisanal, étant humble dans mes pêches, je ne cours pas après les plus gros fishs non plus. Je suis passionné de carpe avant tout.

Ayant découvert les appâts de Thomas (tombaits, ceux ci m'ont bien plus, ensuite après une bonne relation avec celui ci, nous nous sommes bien entendu. Avec des appâts de qualités et Thomas reste quelqu'un de très ouvert et à l'écoute. J'apprécie énormement sa diversité présente dans les gammes.

Je suis à l'aise sur la pêche en rivière, en étang comme en gravière, du bord ou en bateau, j'affectionne toutes les pêches avec une soif d'apprendre et le besoin d'être investi au sein d'une Team, qui est pour moi encore plus encourageant et motivant.

Je possède une chaine youtube : (Bhra Kévin), où se trouve quelques unes de mes vidéos, j'ai également cette passion pour la photo ainsi que la vidéo et être au milieu de la nature sur le bord des rives est ma source d'inspiration et d'apaisement.

Sunny Brochet

Né en 1991, habite Mâcon (71)

L’amour du bord de l’eau, de la nature et de la pêche m’a été transmis par mon grand père étant encore qu’un petit homme. J’ai commencé à tendre les lignes en famille en ayant grandis entre deux cultures.

L’une marseillaise et l’autre bourguignonne; j’ai appris à pêcher la sardine qui a bouché le vieux port jusqu’aux nénuphars de Saône. Enchanté à la vue de grands espaces, les rivières, les lacs, ou encore de jolies gravières toujours une petite place pour poser les armes. J’aime également explorer de nouveaux horizons, de nouveaux paysages en solitaire afin de peut être rencontrer les belles surprises qui s’y trouvent.

Il y a tellement de découvertes à vivre au bord de l’eau... Il est important pour moi de respecter notre environnement et aussi, d’en profiter alors zou tous à l eau, ... enfin à la pêche...!

À bientôt pour de nouvelles aventures en remerciant le cuisinier de ces dames, Tom baits.

Christian Bel

Né en 1967, habite en Indre et Loire (37)

Christian Bel

Depuis mon plus jeune âge, je pêche. L’initiation a été faite par mon père avec la prise de mes premières carpes à la pomme de terre et grains de maïs. Vers 16 ans, j’ai pratiqué la pêche à la grande canne pour passer ensuite à l’anglaise sur le mythique fleuve qu’est la Loire. Souhaitant passer plus de temps au bord de l’eau, la pêche de nuit m’a amené à la pratique de la carpe en technique moderne en plan d’eau et sur les cours d’eau. Depuis mon plus jeune âge, je pêche. L’initiation a été faite par mon père avec la prise de mes premières carpes à la pomme de terre et grains de maïs. Vers 16 ans, j’ai pratiqué la pêche à la grande canne pour passer ensuite à l’anglaise sur le mythique fleuve qu’est la Loire. Souhaitant passer plus de temps au bord de l’eau, la pêche de nuit m’a amené à la pratique de la carpe en technique moderne en plan d’eau et sur les cours d’eau.

Amoureux de Dame Nature et de son milieu halieutique, je passe énormément de temps au bord de l’eau même sans pêcher, juste pour le plaisir des yeux et des oreilles, un poisson qui saute ou un martin pêcheur en traque. Le son d’un détecteur qui s’emballe reste le must avec la récompense d’une belle carpe sauvage, que l’on relâche en la remerciant du bonheur apporté.

Fan de cette rivière qui est le Cher, je m’accorde quelques sorties vers d’autres destinations principalement les lacs d’Auvergne ou la Saône avec ses affluents.

Pêcheur solitaire la majorité du temps, j’aime quand même partager ma passion avec d’autres passionnés de la nature et de Madame Carpe.

J’affectionne beaucoup les appâts de teinte claire pour la rivière. Je ne saurais vous dire pourquoi, les résultats sont là. La gamme main lourde avec la Coco banane et la Cassis restent mes coups de cœurs. Les diamètres de 25 mm sont mes atouts de réussites avec beaucoup moins de prises d’indésirables (Chevesnes et brèmes).

Clément Chaussebourg

Né en 1996, habite dans la Vienne (86)

Clement Chaussebourg

La passion de la pêche de la carpe me vient de mon père. Dès mon jeune âge, je l’ai suivi pour de nombreuses sessions. Cette passion ne m’a ensuite jamais quitté.

La pêche permet de m’évader, de couper de mon quotidien, de profiter de ce que la nature nous offre. La pêche c’est aussi le partage, les bonnes sessions entre amis mais aussi rencontrer d’autres pêcheurs et partager ses expériences.

Je pêche principalement les rivières autour de chez moi lors de coups du soir. En session plus ou moins longue, j’aime me mesurer à des plans d’eau techniques, des pêches fines comme on dit. J’ai également pêché quelques lacs de France et le lac de Bin El Ouidane au Maroc.

Au niveau des appâts, je suis fan des Cassis et des Epices. Ces appâts passent partout. Ils sont dans mon sac toute au long de la saison. Je remercie Thomas pour sa confiance et son savoir-faire pour nous préparer des appâts de grande qualité!

Charley Gerbaud

Né en 1989, habite dans le Cher (18)

Charley Gerbaud

Je pratique la pêche de la carpe depuis l’âge de 12 ans. J’ai tout d’abord commencé à pêcher la carpe avec mes frères avec du matériel assez rudimentaire. J’ai tout de suite été conquis par l’approche et la technicité de cette méthode de pêche.

Cette passion grandissante est devenue pour moi un moyen de faire le vide de la vie quotidienne et surtout de partager des bons moments avec mes amis. Je fais actuellement parti du club Berry Carp avec lequel nous organisons des enduros.

Je pratique la pêche du bord comme la pêche en bateau, mes lieux de prédilections restent le domaine public : rivières, lacs...

Comme appât, j’affectionne particulièrement les bouillettes Epices qui sont pour moi les plus polyvalentes, elles m’accompagnent tout au long de l’année au bord de l’eau.

Les fieldtesteurs

Kevin Bennoin

Né en 1997, habite dans l'Indre (36)

Kevin Bennoin

Au bord de l'eau dès l'âge de 7 ans, j’ai commencé, comme la plupart des enfants, par la traditionnelle canne au coup. Avec ma sœur et des amis, nous pêchions un peu tout ce qui voulait bien mordre avec des vers de terre, asticots ou bien du maïs doux.

Après quelques années, j'ai commencé à m'intéresser particulièrement à la pêche de la carpe. Un poisson lourd et combatif que les anciens autour de moi pêchaient au chapelet de maïs doux.

Je ne pêche maintenant quasiment que la carpe. Je pratique énormément les rivières pour la beauté et la puissance des poissons, et parfois des plans d'eau avec des amis.

La pêche est pour moi un loisir, un passe-temps, un mode de vie. Ce n’est, en aucun cas, un défilé ou un concours pour savoir qui a pris la plus grosse, comme on peut le voir régulièrement sur les réseaux.

Cela fait une bonne dizaine d'années que je pêche la carpe (2008), j'ai vécu déjà des bons moments, et je suis encore jeune, "les carpes n'ont qu'à bien se tenir" !

Je pêche pour la marque depuis 2017 avec des très bons résultats. L’ail Foie a ma préférence en rivière, c’est une bille de qualité dans laquelle j'ai une confiance absolue. Elle m'accompagne sur la plupart de mes pêches.

Alexandre Laurien

Né en 1994, habite dans l'Indre (36)

Alexandre Laurien

J’ai découvert le monde de la pêche il y a quelques années. A mes débuts je pratiquais la pêche aux carnassiers puis progressivement celle de la carpe, assidument depuis 2016.

Adepte des pêches fortes, mes lieux de traque favoris sont les étendues sauvages et plus particulièrement les lacs de barrage que j’aborde souvent en bateau cabine car la localisation des poissons et la mobilité sont souvent la clé de la réussite.

Je recherche constamment l’innovation, l’évolution de mes techniques de pêche et d’approches pour m’adapter au mieux aux différentes situations rencontrées.

Je ne manque jamais d’emmener avec moi mes bouillettes fétiches Epices et Ail Foie qui, à mon sens, s’adaptent à toutes les situations

Retrouvez-nous sur les réseaux

Nos photos Nos vidéos